Passer aux informations produits
1 de 1

editions-des-regionalismes

Mille ans d'histoire des Tsiganes

Mille ans d'histoire des Tsiganes

Prix habituel $32.79 CAD
Prix habituel Prix promotionnel $32.79 CAD
En vente Épuisé
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

EAN-13 (code-barre) : 9782366342055

• SKU : PRNG156

• Auteur(s) : François de Vaux de Foletier

ISBN : 978-2-36634-205-5 — auteur : François de Vaux de Foletier — langue : français — format : 16x24 cm — nombre de pages : 218 — illustrations : sans.

Quand les Tsiganes apparurent sur les chemins de l’Occident, au XVe siècle, ils suscitèrent une curiosité intense. Quel était ce peuple ? D’où venait-il ? Quelle langue parlait-il ? Quelle organisation possédait-il ? Quelles étaient ses croyances ? Bien des hypothèses ont été émises et les Tsiganes que l’on interrogeait se sont souvent appliqués eux-mêmes à brouiller les pistes et à rendre tout ce qui les touchait plus mystérieux encore. Les Tsiganes viennent de l’Inde du nord. La date du premier départ est inconnue. On la situe avec vraisemblance au IXe siècle, car au Xe, les Tsiganes déjà établis en Iran y jouissent d’une réputation de musiciens indispensables dans toutes les fêtes. Mais on les accuse aussi d’être maraudeurs et pillards. Et c’est la grande dispersion. Les Tsiganes apparaissent en Galilée, au Yémen, en Egypte, en Espagne, en Crète, en Grèce, en Valachie, puis en Allemagne, en Suisse, en France, en Italie. En 1514, on en trouve en Angleterre. Et puis, ils sont partout. Pas toujours accueillis de bon cœur. Pas toujours tolérables, car ils sont trop souvent mendiants et voleurs et bien des querelles sanglantes opposent les familles et les bandes. Mais les enlèvements d’enfants semblent une légende. Tout ce qu’on peut savoir d’eux est dit : autorité des chefs, religion, goût des armes, musique, danse, bonne aventure, divination, magie, art de guérir, ressources honnêtes (maquignonnage, dressage d’animaux, travail du métal, vannerie, commerce ambulant), mœurs, coutumes, vie de famille, etc. : tout est raconté avec un talent et un art qu’on admire.

François de Vaux de Foletier, né à Noyant (1893-1988), historien et, successivement, archiviste départemental de la Charente-Maritime, de la Seine-Maritime et enfin de la Seine. On lui doit de nombreux ouvrages sur La Rochelle, la Charente-Maritime et le Poitou. Grand spécialiste des Tsiganes, il a écrit sur ce sujet de nombreux articles et, sous le titre « Les Tsiganes dans l’ancienne France », il a retracé l’aventure des errants dans notre pays depuis leur apparition sous le règne de Charles VI jusqu’à la Révolution. Il a fait partie du comité de l’Association des Etudes Tsiganes et a été membre de la Gypsy Lore Society.

Afficher tous les détails